« ABBE ANDRE FILS MBEM: '' Le manque de pardon nous rend prisonnier du passé '' | Accueil | N° 537 (1477) • du 05 au 18 septembre 2012 »

Commentaires

P. GILLES RODRIGUE Y.

Le Père Nlend a raison de dire que le PARDON est un don de Dieu. C'est Dieu qui pardonne en nous et à travers nous. Le pardon demandé surtout comme victime est source d'une grande paix. En effet, le Royaume des cieux appartient à ceux qui se font "petits" (cf. Mt 18, 1s). Dans cette optique, demander pardon, c'est se faire petit pour le Royaume; c'est faire preuve d'humilité. C'est dans cette optique que le Christ nous encourage à faire le premier pas vers ceux que nous croyons nous avoir fait du tort. Qui demande pardon se libère soi-même, en premier lieu, et son prochain, par la suite.Chantons la Reconciliation, chantons la Communion fraternelle.

Assoum

dit :tres bon message,jonas etait vrenamit indecis face a son service pour son DIEU,souvent je lui ressemble ,mais dans sa grande misericorde mon dieu ne m abandonne pas il m attends,comme l apotre paul je pourrais dire je fais ce que je ne veux pas et je ne fais pas ce que je voudrais .ce corps de chair est encore trop fort a mon avis mais je garde les yeux leve vers lui j attends son retour avec impatience .que dieu vous benisse avec abondance .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.