« CHRONIQUE: Des punitions exemplaires pour ceux qui salissent nos villes | Accueil | YAOUNDE: Quand l’inertie prive les populations de l’eau potable »

Commentaires

Michel Makouta

Vous déformer mal la scène qui a eu lieu dans cette partie du Cameroun si bien que je me demande les fins de votre débauche d’énergie à dire ce qui n’est pas du réel, c’est groupuscule de jeunes qui s’est mis en tête de saccager tout pour des raisons que eux-mêmes jugent d’injuste et on se demande donc si au Cameroun il n’existe pas au Cameroun des voies et moyens pour rétablir la justice est-ce la violence qui résout les problèmes ? je pense que non, que ces jeunes s’ils estiment qu’ils subissent des injustices alors qu’ils saisissent les autorités compétentes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.