« SPIRITUALITE : Yaoundé, capitale du Renouveau charismatique catholique africain | Accueil | N° 511 (1453) • du 31 août au 13 septembre 2011 »

Commentaires

Jean-Paul

A qui voulez-vous faire croire que Mgr Watio est allé à Elecam de son gré? Tout porte à croire qu'il n'a pas eu le choix. Avant cette nomination, on ne lui reconnaissait pas de prise de parole publique forte sur les affaires de la république. L'ordre de rejoindre les rangs d'Elecam lui a vraisemblablement été donné par son employeur (le Vatican). Je parie que la conférence épiscopale regarde ce qui se passe en spectatrice. Le régime veut crédibiliser les résultats de la prochaine élection et il lui faut l'onction de l'Eglise et qui plus est, à travers la présence dans cet organe d'un prélat de la région dite de l'opposition (cf: confidences de Amadou Ali à l'ambassadeur des USA). Le compte rendu de la cérémonie de prestation de serment indique déjà comment le régime jubile de cette belle prise. Seul l'avenir nous dira vraiment ce que le Vatican recherche en acceptant de collaborer à ce point avec le régime. Le Vatican pourra-t-il nous surprendre cette fois-ci en choisissant d'abandonner les calculs diplomatiques (pour les intérêts de je ne sais trop qui) pour que les valeurs évangéliques prennent tout leur sens à travers cette présence de Mgr Watio dans cet Elecam? On le saura très vite. Wait and see.

Joe Tipe

Mon cher Lend,
Arretez de nous faire la morale sur ce que s'est que l'Eglise, J'ai compris des le depart que le peuple de Dieu qui est a Bafoussam allait etre decu. L'installation de l'eveque watio a ete organise a 95% par les gourous du pouvoir, messe au stade minucipal, alors que la place de la Cathedral est tres indique pr de pareille ceremonie, reception a la maison du parti coe si le diocese n'avait pas de salle de reception... Arretons de jouer au "saint".
vous savez aussi qu'en ce qui concerne les decrets du chef de l'etat, les dernieres lignes sont tres importante:" ils vont benificier des avantages... prevu par la loi en vigeur."

Ferdinand  MBATENG

L'engagement Politique de MGR WATIO apparait comme un champ de conflits entre tendances, à l'intérieur desquels on note aussi des oppositions entre individus, en sorte que les multiples débats qui le traversent s'avèrent aporétiques.
Étant à la place et à l'image du Christ- bon Pasteur(Saint Ignace d'Antioche),il est évident que l’évêque est un charisme qui récapitule l'ensemble de son diocèse, partant, de l’Église qui est au Cameroun. Son engagement politique est de fait porteur d'un projet important qu'il forme pour le Cameroun tout entier, au-delà de ses propres intérêts, de ceux de son temps.Pour toutes ces raisons, il va à ELECAM pour prendre une part active à la défense et à la valorisation de l'Homme.
MGR, le peuple de Dieu qui est au Cameroun, prie son Seigneur afin qu'il vous soit donné, d’occuper en cet organe, une place fort importante, car vous êtes appelés à être le garant de la fidélité à la foi apostolique et le lieu unique de l'unité de son troupeau, du corps ecclésial local. Puissiez-vous, de part votre charisme, satisfaire des attentes de sens et de vérité, de vertu et de bonheur, mais en misant avant tout sur la Raison.
Courage Père! A tout jamais, nos prières accompagnent et accompagneront nos pasteurs.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.