« MAITRE ANTOINE PANGUE: "À l’expiration du mandat de détention provisoire, la personne détenue devrait être mise en liberté" | Accueil | REACTION: Lettre à M. Corentin Talla : Il n’y aura pas bain de sang au Cameroun ! »

Commentaires

james tatsa

Que de violations des droits de l'homme dans ce pays

C'est tres curieux que l'effort Camerounais ne denonce pas ces faits d'injustices flagrante ou un avocat ''exige'' le maintien en detention pendant pres de 04 ans de personnes simplement pour leur faire avouer un crime.

Ce chef est mort dans des circonstances troubles et du fait de son statut a ete enterre de la meme maniere. Aucune autopsie n'a ete pratiquee sur son corps, aucun prelevement realise. Il est peut etre mort de crise cardiaque ? Personne ne sait.

C'est triste de s'acherner sur de pauvres personnes qui n'avaient individuellement et collectivement aucune raison de tuer leur chef et principal employeur et mari

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.