« SANTE : Douala : les hôpitaux catholiques Notre Dame de l’Amour et St Albert le Grand inaugurés | Accueil | ROME: Ordination épiscopale de Mgr Piero Pioppo, Nonce apostolique au Cameroun »

Commentaires

Bomki

I am very impressed with these findings. The Editorial board is actually doing Practical Theology- a theological investigation from the lived experiences of our people. It is in knowing the context, the problems, the joys and the pains of the society in which we are part, that a true and authentic theological discourse can be reached. Hope that the Theologians and bishops of Cameroon take this seriously. Christ reaches us in our situation ! If a priest is well aware of what the people are undergoing, I think he can better proclaim the word of God to them. The people will feel that their priest is a true pastor ! Not just someone who stands on the pulpit and deliver dis-incarnated sermons which have nothing to do with the lives of the people. Thus, a strong call to strike a balance between " christology from above and Christology from below". Bravo Editorial Board ! Moralizing people only from the pulpit may not bear much fruits, but knowing why they do what they do, may be more fruitful in addressing them from faith perspective.

Joseph Kuate

Comment mon prédécesseur dans cette toile, je suis ravi de cette enquete de notre journal qui teste le pouls de notre société en vue d'incarner le message évangélique dans le tissu meme de la vie de notre peuple. Effectivement, on ne saurait s'arreter au constat et au jugement sans action, car le chrétien, sel et lumière de la société doit porter toujours sa pierre pour son edification. Ne peut-on pas à présent orienter le débat dans la voie de trouver les modes d'action par lesquels, les jeunes chrétiens sérieux, désirant fonder un foyer et dans les difficultés énumérées peuvent recevoir un encadrement spirituel, matériel et moral de leur communauté? Ne pouvons-nous pas en communauté chrétienne réfléchir comment aider nos membres qui vivent en concubinage à régulariser leur mariage chrétien? Si nous savons bien assister nos frères en Christ surtout dans les funérailles et peut-etre dans les maladies, ne pouvons-nous pas les assister aussi pour des occasions de joie? Par ricochet ne pouvons-nous pas créer un forum chrétien de réflexion pour lutter contre le chomage dans nos milieux?
L'Effort pourrait recueillir les suggestions et les proposer après les avoir analyser. Je le remercie d'avance pour cet interet pour la participation de l'Eglise d'en-bas à la réflexion.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.