« CRISE FINANCIERE INTERNATIONALE : Le Cameroun peaufine sa stratégie pour éviter la noyade | Accueil | La réconciliation : un chemin vers la paix »

Commentaires

Ibrahim koulaga

Nous sommes très surpris de votre article , nous prions tous un meme Dieu, car votre journal racconte des mensonges volontairement vis à vis de la communauté Musulam
vous dite que le titre fonctier a été obtenue froduleusement/ avez vous des preuves;
pour votre gouverne : ce terrain appartient à la communauté musulman depuis des ciecles (Ancien cimetière de la communauté Musulman).
Je pense que en matière de contruction, il faut avoir un titre foncier et un permis de batir (ce que vous n'avais pas) j'ai un grand respect pour l'église Catholique et tout nos efforts sont de regle cette affaire dans la paix et le respect mutuel.

Notre silence n'est pas la peur cher Monsieur , faite attention de ne pas briser toute les efforts de nos deux communautés.

Ke le Seigneur nous protege et nous guide. Amin

Rigo TCHKAO

Cet article est claire et assez explicite
Merci pour ce bon travail. Merci également à Mgr KLEDA pour sa sagesse et son sens de la réconciliation.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.