« 500 millions de FCfa pour la construction et l'entretien du réseau ferroviaire | Accueil | L'enfant et l'Archevêque : même combat pour la paix ! »

Commentaires

Nda Bot

Séverin Cécile Abega ta place est désormais dans le panthéon des hommes qui ont marqué à jamais notre inconscient collectif. Tu as rendu les armes :

Est-ce la lassitude devant l'insistance têtue des défis intellectuels après déjà des années de combat, est-ce le désespoir devant le chaos envahissant, la fatigue d’un homme à la vue seule de l'immensité de la tache à abattre, est-ce le désabusement qui t’a entrainé vers le sommeil eternel ?

Non, je sais que tu nous demande d’agrandir, d’approfondir le sillon que tu as tracer de ton vivant pour que l’homme se réconcilie avec son créateur.

Merci cher Séverin Cécile

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.