« CHRISTIAN CARDINAL TUMI, ARCHEVEQUE DE DOUALA : '' Je remercie les chrétiens pour leur engagement et les exhorte à continuer '' | Accueil | BAUDELAIRE KEMAJOU : '' Contre le réchauffement climatique, les Communes camerounaises se mobilisent '' »

Commentaires

P.  MOLEMB EMOCK Pascal

Ne vaudrait-il pas éviter des mentions du genre " le premier chrétien", qui n'ont aucun enracinement évangélique? Nous ne doutons pas de la liberté foncière des autorités ecclésiastiques de Douala, mais l'histoire nous a tellement habitué aux collisions entre les pouvoirs spirituels et temporels, et ceci, à chaque fois au détriment du peuple que l'un et l'autre sont sensés servir, qu'il ne faut peut être pas trop vite se réjouir de l'engouement des autorités politiques camerounaises à participer à une levée de fonds au profit de l'Eglise catholique. Espéront que l'épaisseur des billets de banque n'étouffera pas le cri du prophète!

La Rédaction

Avions-nous heurté votre sensibilité sans le savoir ?... Mais nous vous suggerons de ne pas prendre l'exprssion au sens premier du terme. Nous nous sommes inspirés des expression du genre "Premier camerounais", "Premier sportif",... qui renvoient génralement au chef de l'Etat. Aurions-nous dû mettre la nôtre entre guillemets ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.