« Noël 2007 : la Communauté Sant'Egidio fait un don de médicaments à la prison de Douala | Accueil | CATECHESE : Le soleil du prologue : Dieu est devenu un homme ! »

Commentaires

MANDETONGA

Congratulation my dear father Vital and be yourself as usual.

Aubin Assonfack

Juste une admiration de ma part face à l'humillité donc a toujours fait preuve Mgr Vital.je lui souhaite bon vent dans sa nouvelle mission et que le Seigneur le comble de ses beneditions qui,seules peuvent etre pour lui instruments pour sa pastorale.

Aubin
Padoue-Italie

TSAGUE TSAFACK DERLIN PAULIN

Trés ravis de la nomination de Mgr VITAL PIERRE ANDRE NKENLIFACK,à la tête du diocése de Batouri comme administrateur apostolique.De prime abord je salut le dynamisme et la maturité humaine de cet homme de priére,sa probité intellectuelle,son humilité intellectuelle.Que le SEIGNEUR notre DIEU couvre MGR NKENLIFACK de son sang trés précieux.Mgr dispose des qualités d'un homme pouvant conduit à bon port la dstinée ce diocése,ambitieux,il est un travailleur hors paire.Héroisme dans cette nouvel fonction Mgr.

TSAGUE TSAFACK DERLIN PAULIN

BAFOUSSAM LE 31 OCTOBRE 2007

A LA CONFRENCE EPISCOPAL NATIONAL DU CAMEROUN

OBJET:RENSEIGNEMENT AU SUJET DU DIACONAT PERMANENT.

Excellence nos Seigneurs les évecques du Cameroun recevez mes voeux les meilleurs pour la nouvelle année 2008.Je viens par LA Présente missive vous faire du ministére du diaconat permanent supprimé au Cameroun.Souffrez que je vous exprime ma détermination relativement à ce ministére,ce ministére a bel et bien existé au Cameroun,on en retrouve encore ces derniers à Douala,j'ai la conviction que beauçoup de fidél aimeraient être diacre permanent.Je vous prie de me donner les mobiles de sa suppression tout en vous rappellant ma ferme détermination à exercer ce ministére,je vous exhorte de ne plus faire litiére de cela,j'attends votre réaction.
En vous réitérant ma profonde gratitude,je vous prie de répondre instantanément à ma préoccupation.

TSAGUE TSAFACK DERLIN PAULIN
Université de Dschang Bp:49
Faculté de lettre et sciences humaines
Filiére:sociologie

srjcecile

Bravo mon père,ma prière vous accompagne

Antoine Yves Tetsopguim

Je suis heureux pour mon frère Mgr Vital. RENDIAMO GRAZIA AL SIGNORE!
Dr Yves Antoine Tetsopguim Genova Italie

Hermann Kenfack

Je remercie première ce Journal en ligne, de nous donner la possibilité de nous exprimer et de pouvoir donner notre point de vu sur des questions qui nous sont importantes et qui concerne l'Église notre mère.

JE VOUDRAIS PARLER DU DIACONAT PERMANENT AU CAMEROUN

Comme l'a remarqué Monsieur TSAGUE dans son commentaire ci-haut, il existe de nos nombre de fidèles (jeunes et adultes) camerounais, très engagés dans les paroisses et l'Eglise, qui souhaitent faire un pas en avant dans la Mission à travers le DIACONAT PERMANENT. Or, dans notre pays, la conférence épiscopale à supprimer ce merveilleux service, qui existait pourtant et dont nous avons encore quelques "vestiges". Autant moi, qu'un bon nombre de jeunes chrétiens engagés, nous souhaitons manifester entièrement notre foi et notre dont totale au Seigneur. Et, parcourant, méditant et contemplant les résultats du Concile Vatican II, il apparait assez clairement que :
1- Le Ministère du Presbytéra n'est pas l'unique voie d'abandon de sa vie au Seigneur.
2- Le Diacre Permanent est une "merveilleuse" et "constante" présence du Seigneur Jésus dans la société avec qui il entretient un contact très proche et donc peu comprendre au mieux les besoins de cette communauté.
3- Les Missions du Diacre Permanent n'influence pas celles du Prêtre Curé ou Vicaire. Tout au contraire, le Diacre Permanent soutient le Curé dans l'animation, l'organisation et la gestion de la Pastorale, de la liturgie et de Chrétienté.
4- Beaucoup de Jeunes aujourd'hui souhaite fonder un foyer (donc se marier) et rester sur l'axe du Sacerdoce à travers la Diaconat Permanent. Non pas parce que c'est une sorte de "Racourci" comme d'aucun le pense, mais parce qu'ils en ressente la profonde et réelle vocation.
5- Dans certaines régions de notre pays, notamment les plus retirées dans l'arrière pays, il Y a une très forte et cuisante pénurie en prêtres. Je citerai par exemple le cas de mon village natal (FOSSONG WENTCHENG, par DSCHANG F4). Il n'y a aucun ministre catholique dans la contrée, si non au trop un ou deux. ce qui n'est pas pour permettre une vie sociale et spirituelle suivie des populations. avec le Diaconat Permanent, l'on pourrait palier à ce problème. les populations pourraitent recevoir leurs sacrements plus facilement et leurs instructions suivant les chemins de la Bible serait correctment suivi. Et à mon Avis, se serait là une plus grande façon de faire progresser l'évangélisation et d'initier des vocations sacerdotales et religieuses dans ces régions.

Voilà au ramassi 5 raisons pour la réactivation du Diaconat Permanent au Cameroun.

Je suis sure qu'en faisant ce geste d'ouverture à la société, l'Eglise du Cameroun se fera plus de bien que de mal.

Je sais notre Clergé attentif aux supplications de son peuple, et je m'en remet totalement à leur bonne compréhension, agissante sur toute la Chrétienté Camerounaise avec le soutient et l'orientation de l'Esprit Saint, du Fils notre Seigneur et du Père notre Dieu.

FOULIFACK NGADANG Eugène

Je suis heureux de mieux connaître Mon Seigneur Vital Pierre André NKENLIFACK Administrateur Apostolique du Jeune Diocèse de Batouri, Est - Cameroun, à travers votre organe d'Expression. Ma joie est d'autant plus grande quand j'apprend qu'il a enseigné comme ma modeste personne au Collège Catholique Bary de Batouri. Je sais compter sur ses prières et je prie le Seigneur Dieu tout Puissant de bien vouloir achever en lui ce qu'il a si bien planifié.
Mon Seigneur Vital, quoiqu'invisible aux yeux de la nature mortelle, Dieu est visible dans ses oeuvres.

De FOULIFACK NGADANG Eugène, Délégué médical, Yaoundé - Cameroun.

FOULIFACK NGADANG Eugène

J'aimerais poser une question au Clergé du Diocèse de Bafoussam.

Ne pensez-vous pas que la division du diocèse de bafoussam en deux ou trois diocèses serait une nouvelle forme d'évangelisation et de grace?

De FOULIFACK NGADANG Eugène, Délégué médical, Yaoundé - Cameroun.
Professeur de SVT et Mathématiques au Collège St Joseph de Badjoun (1995-1996), Collège St Thomas d'Aquin de Bafoussam (1996-2000),Collège St Jean Baptiste de Bangou (2000-2002),et Collège Aloys TAPIEMENE de Mbouda (2002-2004)

bcl

Tu es une grace pour l'Eglise de Dieu et que sa bénédiction t'accompagne.

mme Tchinda nee Jean Baptiste Nella

Bonjour monseigneur vital,je suis une mauricienne en detresse ou pourais je m'adresse pour vous rencontre.Je ne travail pas j'ai pas un endroit ou vivre avec deux enfants a ma charge leur pere nous a abandonne ca va faire bientot 4ans je voudrais rentre chez moi mais,comme il y a pas d'ambassade ici c'est un problem.Merci pour votre comprehension

Achille Francis elle fama

Salut!!!!!!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.