« La Rédaction | Accueil | La Conférence Episcopale Nationale du Cameroun »

Commentaires

mouyengo

Bonjour
je suis personnel éducatif dans un collège catholique parisien, le collège sainte clotilde, nous aurions besoin d'avoir des échanges avec un collège catholique en afrique. pourrierz-vous transmettre ce message aux différents collèges intéressés?
merci
avec toute ma considération

CHONANG Antoine de Padoue

Comment vous contacter?

CHONANG Antoine de Padoue

Comment vous contacter?

francis

bonjour
Nous sommes les victimes de racus (etudier en russie) et residents a douala. nos vies sont menacees car nous souhaitons avec les videos et les cas que nous avions assistes montrer a travers les medias ce qui est reel.
merci de votre aide

Francois Toguo

Je suis cameroonais vivant aux USA. Je cherche a rentrer en contact avec l'eveque du diocese de yokadouma , ou alors un religieux de son eveche, SVP pouvez vous me communiquer sont adresse ainsi que son numero de telephone?

Merci d'avance

Blaise Pascal

priere de me communiquer le numero de telephone du responsable sante de l archidiocese de douala. je vis en angleterre et j ai besoin d apporter une contribution en ce qui concerne les dispansaire de l archidiocese, concernant les reactifs de laboratoire. ceci a cause des grands lien que j ai dans ce pays avec des laboratoire de renon tel que:
RANDOX, FORTRESS DIAGNOSTICS, et bien d autre. cette relation me permettra de mettre a votre disposition des reactifs a des prix tres reduit.
cordialement

Eman Bonnici

Reverend Pere,

Je suis le Secrétaire Personnel à Nuncio Apostolique Monsignor Gerada, et aimerait gentillement vous demander de m'envoyer si possible une carte de souvenir de l'Evêque Mgr. Lambertus Johannes van Heygen, C.S.Sp.,

Mon adresse de courrier est : 53, Flat 1, Cospicua Road, Fgura FGR 1262, Malta.

Merci si beaucoup de et meilleurs égards.

-- Eman Bonnici

NGATSIMI BETAYENE

Je désire activement rencontrer les differents responsables suivants:
- Cardinal Christian TUMI
- Responsable du magazine "L'effort camerounais"
- Responsable Radio "VERITAS"

Je suis à Yaoundé, mais dans la ville de Douala dès Vendredi,20 Juillet 2007 à 12h afin de pouvoir parfaire une collaboration d'un ordre exceptionnel.

Si possible, bien vouloir me confirmer date(s) et heure(s) de(s) rendez-vous.

Merci d'avance.

Contact: 96.47.53.76 / 74.85.52.78

Francois Toguo

Je suis cameroonais vivant aux USA. Je cherche a rentrer en contact avec l'eveque du diocese de yokadouma , ou alors un religieux de son eveche, SVP pouvez vous me communiquer sont adresse ainsi que son numero de telephone?

Merci d'avance

Vladimir Sirine

La complexité des relations franco-africaines ne cesse de donner le tournis à bon nombre d'observateurs. S'intéressant au sinueux parcours africain de l'ancien président de la République française, en l'occurence François Mitterrand, Gaspard-Hubert Lonsi Koko, à travers la vie politique de cet illustre personnage, décortique avec minutie les réseaux mis en place par Jacques Foccart et entretenus par quelques africanistes de gauche ; il nage dans les eaux troubles de la Françafrique pour mieux expliquer la puissance des lobbies qui imposent la continuité dans les rapports entre la France et l'Afrique.
À l'heure où l'actualité africaine est entre autres dominée par les conflits, l'exode de nombreux jeunes, la lente "colonisation" de ce continent par la Chine, d'aucuns ne cessent de se demander si, après François Mitterrand et Jacques Chirac, la France du XXIe siècle sera encore africaine ou ne le sera plus.
Cet ouvrage donne quelques pistes très utiles à la compréhension des futures relations franco-africaines. On y évoque également un lien de près de quarante-cinq ans entre un homme - que d’aucuns qualifient de "mythe errant" - et tout un continent, des méandres et des écueils qui ont enseveli des tas de secrets dans des marigots africains...

Titre : Mitterrand l'Africain ?
Editeur : Les Editions de l'Egrégore (http://www.editions-egregore.com)
Parution : 9 octobre 2007
Pagination : 256 pages
ISBN : 978-2-916335-03-2
Format : 14x22,5 cm
Prix : 18 euros

L'auteur :
Membre du Bureau fédéral du Parti Socialiste de Paris et président du club de réflexion Enjeux Socialistes et Républicains, Gaspard-Hubert Lonsi Koko reste fidèle à ses engagements humanistes. Après Un nouvel élan socialiste et Le demandeur d’asile, il poursuit la réflexion sur les rapports Nord-Sud avec Mitterrand l’Africain ?
Site personnel : http://www.lonsi-koko.net

seppo mathilde

je vous salue!
je désire contacter l'aumonier diocésain du renouveau charismatique de batouri,p.Donatien Béya de la paroisse saint jean de batouri,aidez moi je vous en prie!
merci!
à tantôt!

MONVOUEN CHARLES

bonjour monsieur;

nous sommes une famille chretienne catholique,nous avons un terrain de 5 hectares situé à l'entrée de la ville FOUMBAN OUEST-CAMEROUN; dans un environnement calme et agreable à vivre.
nous mettons en location ou en vente ce terrain à une communauté réligieuse catholique ou à un chretien catholique uniquement pour y realiser une oeuvre humanitaire ou utile à l'humanité.......
merçi et à bientot

MONVOUEN CHARLES

bonjour monsieur;

nous sommes une famille chretienne catholique,nous avons un terrain de 5 hectares situé à l'entrée de la ville FOUMBAN OUEST-CAMEROUN; dans un environnement calme et agreable à vivre.
nous mettons en location ou en vente ce terrain à une communauté réligieuse catholique ou à un chretien catholique uniquement pour y realiser une oeuvre humanitaire ou utile à l'humanité.......
merçi et à bientot.

MONVOUEN CHARLES
B.P:13224 DOUALA CAMEROUN
TEL: 96 50 93 38
MAIL:monvouen@yahoo.fr

Kounchou

très chers Responsables,

juste pour savoir comment vous faire parvenir un dossier de Presse dans la ville de Douala. peut-on également vous l´envoyer par Email? à quelle Adresse?
merci d´avance pour votre attention et pour le magnifique travail d´informations que vous faites.
sincères salutations et très bonne journée


KOUNCHOU ANDRE
77 19 06 08
www.quicherche-trouve.com

BREHAMET DOMINIQUE

Bonjour, Je suis né au Cameroun en avril 1953 et ait été baptisé en mai de cette même année. A quelle adresse dois-je écrire pour demander un certificat de baptême ?
Cordialement. DB

Ngimbis Florian

Bonjour! je suis étudiant à L'ESSTIC de Yaoundé. dans le cadre d'un travail de recherche, je suis à la recherche des archives physiques ou électroniques de l'Effort camerounais. si vous pouvez me les fournir ou m'indiquer où je peux les trouver pour les exploiter cela me serait d'un grand secours.

L'oiseau de Minerve

Ces dernières années, l'effort camerounais était mon journal préféré. Mais, lorsque j'ai lu dans le n° 421 du 9 au 22 janvier 2008 en page 2:
DISTINCTION
L'Abbé Clément Ndjewel élu meilleur prêtre de la Province Ecclesiastique de Douala

mon coeur, déjà si frêle, a failli lâcher.

Quoi??? Depuis quand fait-on l'élection de Miss-meilleur prêtre dans l'Eglise Catholique????

Et puis, quels sont les critères sur lesquels on s'est basé?

Quel est ce soit-disant "The Watchdog News Paper" qu'on dit basé à Bamenda, dont personne n'a jamais entendu parler, et qui aurait commandité l'opération?

"Monseigneur" Ndjewel (c'est comme çà qu'il aime qu'on l'appelle)meilleur prêtre de la Province Ecclésiastique de Douala, c'est-à-dire le meilleur de tous les prêtres des diocèces de Bafoussam, de Nkongsamba, de Douala, d'Edéa et d'Eséka, c'est vraiment fort!!!! Meilleur en quoi? Moi qui le connaît à fond, je rougis de honte.

Et le cardinal Tumi, qu'on dit qu'il scrute tous les numéros, et qui n'a pas hésité en son temps à faire brûler toute une édition de son ancien bouillant REC, a laissé passer çà, avec son homme de main conseiller à la rédaction mukeng mu shai!!!

Comment comprendre une telle plaisanterie de mauvais goût, sinon qu'après avoir échoué dans sa tentative de se positionner dans la course à la calotte en dénigrant tous les prêtres qui ne sont pas de sa tribu, il veut maintenant se positionner comme le meilleur des meilleurs, qui ne peut qu'être coopté comme l'inamovible curé de la cathédrale, le vicaire général( comme çà il aura damé le pion à l'autre, son éternel rival),et surtout le futur (meilleur) évêque d'un des diocèces à pourvoir?

Et quand l'effort, qui rapporte la "distinction" de façon anonyme conclue: "Qant à nous à l'effort camerounais, nous disons à l'Abbé Ndjewel: "Un seul mot, continuez!", j'en éprouve de la nausée devant de telles flagorneries. Où est donc passé l'effort qui faisait naguère la fierté des lecteurs non seulement du Cameroun, mais encore du monde entier?

En tout cas, comme beaucoup de lecteurs déçus, ne comptez plus sur moi pour lire vos conneries là. Adieu messieurs.

TSAGUE TSAFACK DERLIN PAULIN

BONSOIR PERE
Je suis étudiant à l'université de Dschang;je viens par la présente missive chercher les élucidations d'une vocation dont on ne parle plus au Cameroun,le diaconat permanent rétablie par le concil vatican II.j'aimerais avoir les mobiles de sa suppression,beauçoup de Camerounais j'en suis sûre s'interesserons à ce ministére.Ce dernier existe dans beauçoup de pays,je pense qu'on en retrouve encore les diacres permanents à Douala.Veillez Pére me renseigner sur ce ministére,si possible présenter un article sur ce dernier dans l'Effort camerounais.Je compte sur votre bonne comprehension.A vous lire trés prochainement.

UNIVERSITE DE DSCHANG
FACULTE DE LETTRES ET
SCIENCES HUMAINES
BP:49
CEL: 99262724

TSAGUE TSAFACK DERLIN PAULIN

BONSOIR PERE
Je suis étudiant à l'université de Dschang;je viens par la présente missive chercher les élucidations d'une vocation dont on ne parle plus au Cameroun,le diaconat permanent rétablie par le concil vatican II.j'aimerais avoir les mobiles de sa suppression,beauçoup de Camerounais j'en suis sûre s'interesserons à ce ministére.Ce dernier existe dans beauçoup de pays,je pense qu'on en retrouve encore les diacres permanents à Douala.Veillez Pére me renseigner sur ce ministére,si possible présenter un article sur ce dernier dans l'Effort camerounais.Je compte sur votre bonne comprehension.A vous lire trés prochainement.

UNIVERSITE DE DSCHANG
FACULTE DE LETTRES ET
SCIENCES HUMAINES
BP:49
CEL: 99262724

TSAGUE TSAFACK DERLIN PAULIN

BONSOIR PERE
Je suis étudiant à l'université de Dschang;je viens par la présente missive chercher les élucidations d'une vocation dont on ne parle plus au Cameroun,le diaconat permanent rétablie par le concil vatican II.j'aimerais avoir les mobiles de sa suppression,beauçoup de Camerounais j'en suis sûre s'interesserons à ce ministére.Ce dernier existe dans beauçoup de pays,je pense qu'on en retrouve encore les diacres permanents à Douala.Veillez Pére me renseigner sur ce ministére,si possible présenter un article sur ce dernier dans l'Effort camerounais.Je compte sur votre bonne comprehension.A vous lire trés prochainement.

UNIVERSITE DE DSCHANG
FACULTE DE LETTRES ET
SCIENCES HUMAINES
BP:49
CEL: 99262724

Epale D., Douala

Je suis protestante, mais fidèle lectrice du journal catholique l'Effort camerounais, fidèle auditrice de Radio Veritas, et assidue à la messe des fonctionnaires à la cathédrale à midi. Du moins jusqu'à l'autre jour.
Lorsqu'àprès le soit-disant limogeage du Père de padoux de L'Effort camerounais dont tout homme objectif a félicité le travail de titan abattu là-bas en 4 ans, les abbés Nag Iked et Mukengeshai, le nouvau Rec Ndoumou et Njumban le DG de Macacos ont organisé à Radio Veritas une émission sur l'effort soit-disant "new-look" pour dire que l'ancien rec n'avait rien fait du tout, ce jour-là, j'ai tracé la groix sur l'effort. Mais, je continuais de suivre la radio.
Mais, lorsqu'un matin, à la fin de la messe de 6h, l'abbé ndjewel, qui refusait toute publicité de l'effort à la cathédrale, a dit sur les antennes de radio veritas:"Lisez et faites lire l'effort camerounais qui est redevenu le vôtre", j'ai fermé cette station pour de bon.
Le comble, c'est lorsqu'à la fin de la messe de midi l'autre jour, il nous a dit que c'était pour rendre grâces à Dieu d'avoir été élu "meilleur prêtre de la province ecclesiastique de Douala" comme le relatait l'effort camerounais, j'ai quitté l'église écoeuré. Et ce n'est pas pour y remettre les pieds de sitôt.

Roger Fotso, Bafoussam

Si l'effort - non pas des camerounais, mais de Ndjewel - lui a décerné la "distinction" de "meilleur prêtre de la province ecclesiastique de Douala" (et pourquoi pas du monde entier puisque c'est seulement aujourd'hui que j'entends parler d'un tel concours dans l'Eglise catholique), c'est certainement parce que sa signature figure en meilleure place dans le fameux Mémorandum raciste des prêtres de Douala à une certaine époque qui ressemble curieusement à celle-ci: la course aux calottes...

D. N., Edéa

Il n'est pas bête, "Monseigneur" Ndjewel! En s'auto-distinguant "meilleur prêtre de la Province ecclésiastique de Douala" par le biais d'un obscur journal de Bamenda (ce canard de "Watchdog Newspaper" existe-t-il même?) - "distinction" relayée avec emphase par "La Voix de son Maître", revenu par effraction à L'Effort camerounais qu'il avait coulé quelques années auparavant (comme il est en train de le faire encore actuellement) malgré ses tonnes de diplômes en communication, avant que le bleu du Père Chonang ne vienne redresser la situation), ce "Prélat Interdiocésain" comme nous l'appelons par ici à cause de ses nombreuses interventions intempestives et tapageuses hors de son diocèse et de sa cure-prélature, est certainement en train de placer ses pions 1) pour être maintenu curé inamovible de la Cathédrale (dont nous savons tous ce qu'il y fait, et pas toujours de très catholique), 2)pour être nommé Vicaire Général, et 3) pour être nommé évêque, son rêve de toujours... Car, comment pourrait-on laisser de côté LE MEILLEUR PRETRE DE TOUS LES TEMPS pour nommer des prêtres de friperie à de tels postes prestigieux?

Edith et Jacques Hocq

Bonjours,

Ayant résidé à Figil employé par la Cimencam
fin des années 70
Nous avons bien connu les soeurs et pères de Figil.
Serait-il possible d'obtenir les coordonnées actuelles des Pères Henry et Michalac ?
D'avance Merçi.

Fofouh Jules Bruno

Merci pour les informations et nouvelles de l'Eglise que je reçois grâce à l'Effort Camerounais. je vous pris de bien vouloir penser à vous raprocher de plus en plus des localités même les plus reculer pour mieux enrichir le journal. Je suis de la paroisse Sainte Elisabeth de Batcham ville. Au moment où je vous parle, les bandis armés ont visité le presbytère de cette paroisse. ils sont entré autour de 20h lorsque le curé était sorti pour rendre visite à un fidèle de paroisse. Ils ont présenté le fusil sur les enfants qui habitent le presbytère. Ils ont tous sacager dans la chambre de l'Abbé et dans son Bureau. Emportant tout ce qui les interressait (chemises, argent, calice, ...). notre paroisse donc eu de vraies visiteurs que ceux qui y ont l'abitude. Le Président du Conseil Jules Bruno Fofouh

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.