« La Rédaction | Accueil | La Conférence Episcopale Nationale du Cameroun »

Commentaires

Christine Toh

Pourriez-vous m'aider? J'habite en Angleterre et je voudrais obtenir le numero de téléphone du collège Saint Anne de Douala. C'est pour aider un jeune Camerounais. C'est très,trè important.
Je vous remercie.

Christine Toh

MBIDA Lauent Georges

Bonjour,
Je vous remercie d'abord pour toutes les informations que vous nous fournissez depuis la création du journal, je souhaite avoir la liste des papes depuis Saint Pierre jusqu'à Jean Paul2.
Cordialement vôtre.

Abdou Rahmane Cisse [Journaliste/Senegal]

j'ai connu dans les annees 70 un journaliste camerounais du nom d'abbe bayemi. il etait si je me souviens bien rattache a un journal de meme titre que le votre. qu'est-il advenu de lui?

daghela

bonjour,
je vous remercie tout d'abords pour les informations.
S'IL VOUS PLAIT je voudras avoir le nom du nouveau eveque de la cathedrale de yaounde ainsi que son address c'est tres iportant.
merci

DR TCHAWOU  HONORE MD

monsieur je suis desolé de la complicité ETAT EGLISE et sECTE au cameroun et qui amenerais à penser a un oeuchumenisme franc a travers THE PROTESTANT FEED BACK théorie for an universal and strongful church

afin d esperer a l unité du corps du christ avant l avenement du christ

ceci concerne la sitution epparve et difficvile que traverse l Eglise au cameroun
voila une histoire
a publier dans le journal privé au kiosque

quant à ce qui concerne l otie et la politique ou le point de vue de l église sur ce repas spirituel est il complet tel qu initialement prevu par les prètres le sang et le corps du christ?
aujourd hui comment expliqué le ciel trouble camerounais avec des discutes autour d une voix qui est celle proche d un prélat?
comment expliquer qu à la parroisse de deido on parle des hibous d une chretienne du nom de tecle?
est ce tout cela qui provoque des incomprehenssion au sein de l église avec prise de l otie?

en plus je suis marié avec la fille d un eveque du nom de Mrg gabriel Simo et jusqu aujourd'hui mon epouse n a jamais ecris et l eveque ne s est pas definitivement opposer à l office religieux?

est ce une manière d affaiblir ma foi chretienne?l abbé Djewel un moment m a demandé de reprendre le chatechisme croyanr reprendre totalement mes sacrements afin de communier ce qui ne fut pas toujours accepté de tout coeur par le clergé

aujourd hui la fille vit aux canada sans se soucier de cet acte de marrriage auquel ele a signée volontairement

a vous de voir clair et je vous reconsulterais en cas de franchise ddans le corps du christ

pourquoi refouler certains chretien ?

Gabriel serais malade m a t on souvent dis

merci

Joseph KUATE

L’équilibre de la terreur.
Tout esprit humain est révolté devant le chaos qui règne aujourd’hui en Irak. Les forces antagonistes en actions dans ce pays feignent d’ignorer les unes les autres de quoi elles sont capables ou mieux, elles se mesurent l’orgueil aux frais des innocents qu’elles écrasent chaque jours comme nous écrasons la poussière en marchant.
Devant ce chaos, il est sans nul doute que le monde prend de plus en plus conscience je l’espère, qu’il n’y a jamais de guerre juste comme le clamait le Pape Jean-Paul II d’heureuse mémoire. Il faut ajouter pour le cas de l’Irak que ni le but ni les moyens ni les méthodes de cette guerre n’ont eu la moindre clarté. En clair, les forces impérialistes ont rencontré les forces terroristes qu’elles ont peut-être au départ minimisé leur capacité et les deux ont fait d’une portion de l’humanité leur champ d’expérimentation ou de démonstration de force.
L’on se rappelle qu’au for de la guerre froide, les Russes et les Américains aboutissaient parfois à la situation-choc, disons mieux à l’équilibre de la terreur. Pour juguler la crise, ils faisaient des compromis, des concessions, soulageant l’humanité ne serait-ce que pour un temps de la terreur. On se souvient de la crise cubaine de 1962 qui s’est soldée par l’installation du téléphone rouge entre Washington et Moscou assainissant les relations entre les « titans ».
Pourquoi les forces impérialistes et les forces terroristes ne peuvent-ils pas arriver en Irak à des compromis pour soulager des plus en plus les souffrance du peuple. Voilà qu’à présent une guerre tribale risque de s’installer car la large offensive de Tal Afar ne visant que le quartier sunnite a donné l’occasion à Zarkaoui de théoriser la haine des shiites par les dirigeants irakiens.
Pour des intérêts humains, je pense qu’il faut parfois relativiser ses convictions. Les forces impérialistes sont convaincus que les forces terroristes ne constituent que l’axe du mal. Les forces terroristes pour leur part, ne voient dans les forces impérialistes que le spectre des croisés, du grand diable, ennemi de l’Islam. De ces jugements, il est inutile de chercher la vérité.
Ghandi et Martin Luther King ont prouvé que la meilleur façon de détruire son ennemi est d’en faire un ami. Je pense que la Coalition Américano-anglo et le gouvernement irakien gagneraient beaucoup en tendant la main la Zarkaoui avant qu’il ne soit tard. « Qui veut vivre, qui veut demeurer soi-même doit se compromettre », disait le Chevalier dans l’Aventure Ambiguë de Cheik-Hamidou-Kane. Le gouvernement irakien gagnerait beaucoup en théorisant une politique de réconciliation nationale, sans laquelle aucune issue à la démocratie est possible. Mais les forces impérialistes pourront-elles l’encourager dans cette voie ?

Joseph KUATE


Mon Père, Je suis un fidèle lecteur de notre journal par net car je me trouve en Italie pour le moment. J'ai voulu partager ce commetaire sur les événement en Irak avec vous et nos lecteurs. Merci!
L’équilibre de la terreur.
Tout esprit humain est révolté devant le chaos qui règne aujourd’hui en Irak. Les forces antagonistes en actions dans ce pays feignent d’ignorer les unes les autres de quoi elles sont capables ou mieux, elles se mesurent l’orgueil aux frais des innocents qu’elles écrasent chaque jours comme nous écrasons la poussière en marchant.
Devant ce chaos, il est sans nul doute que le monde prend de plus en plus conscience je l’espère, qu’il n’y a jamais de guerre juste comme le clamait le Pape Jean-Paul II d’heureuse mémoire. Il faut ajouter pour le cas de l’Irak que ni le but ni les moyens ni les méthodes de cette guerre n’ont eu la moindre clarté. En clair, les forces impérialistes ont rencontré les forces terroristes qu’elles ont peut-être au départ minimisé leur capacité et les deux ont fait d’une portion de l’humanité leur champ d’expérimentation ou de démonstration de force.
L’on se rappelle qu’au for de la guerre froide, les Russes et les Américains aboutissaient parfois à la situation-choc, disons mieux à l’équilibre de la terreur. Pour juguler la crise, ils faisaient des compromis, des concessions, soulageant l’humanité ne serait-ce que pour un temps de la terreur. On se souvient de la crise cubaine de 1962 qui s’est soldée par l’installation du téléphone rouge entre Washington et Moscou assainissant les relations entre les « titans ».
Pourquoi les forces impérialistes et les forces terroristes ne peuvent-ils pas arriver en Irak à des compromis pour soulager des plus en plus les souffrance du peuple. Voilà qu’à présent une guerre tribale risque de s’installer car la large offensive de Tal Afar ne visant que le quartier sunnite a donné l’occasion à Zarkaoui de théoriser la haine des shiites par les dirigeants irakiens.
Pour des intérêts humains, je pense qu’il faut parfois relativiser ses convictions. Les forces impérialistes sont convaincus que les forces terroristes ne constituent que l’axe du mal. Les forces terroristes pour leur part, ne voient dans les forces impérialistes que le spectre des croisés, du grand diable, ennemi de l’Islam. De ces jugements, il est inutile de chercher la vérité.
Ghandi et Martin Luther King ont prouvé que la meilleur façon de détruire son ennemi est d’en faire un ami. Je pense que la Coalition Américano-anglo et le gouvernement irakien gagneraient beaucoup en tendant la main la Zarkaoui avant qu’il ne soit tard. « Qui veut vivre, qui veut demeurer soi-même doit se compromettre », disait le Chevalier dans l’Aventure Ambiguë de Cheik-Hamidou-Kane. Le gouvernement irakien gagnerait beaucoup en théorisant une politique de réconciliation nationale, sans laquelle aucune issue à la démocratie est possible. Mais les forces impérialistes pourront-elles l’encourager dans cette voie ?

ONGOBAHOKEN EVELYNE FLORE

Bonjour à vous
Je suis une jeune camerounaise, une lectrice de l'Effor Camerounais et une webmaster. Je viens par la présente vous demander si vous pouvez me trouver une place dans l'équipe de votre site web leffortcamerounais .info pour que je puisse y travailler car je n'ai pas de travail et travailler avec vous m'aiderais vraiment. Contacter-moi par ma boîte électronique que vous avez déjà ou par mon téléphone 720 82 41.
Merci d'avance. Je compte sur vous

fritz-J. Ebellé Eboumbou

Bonjour,

Je vous invite, à toutes fins utiles à visiter le site ci-dessus indiqué qui est le portail officiel du Gouvernement camerounais. Vos observations et remarques sont les bienvenues.
Bien à vous.

eyango  samuel

Bonjour
Merci pour vos informations par rapport a EurOil j aimerai avoir leur contact a Douala.


NB;clavier anglais

Abbé Emile-Martin DIBONGUE

Bonjour,
j'aimerai juste savoir comment je pourrai vous faire parvenir certains articles pour votre journal.
Merci.

Francart Pierre et Josiane

Bonjour,

Nous venons de découvrir votre site qui est très bien fait.
Nous venons de diffuser un article sur le Cameroun sur notre site:http://eucharistiemisericor.free.fr
Nous voudrions vous demander si vous pouviez placer un lien sur le vôtre, et comment vous envoyer notre logo?
Nous diffusons des articles au quotidien sur l'actualité de l'Eglise.

Merci d'avance pour votre réponse.
Bien cordialement,

Pierre et Josiane Francart

Mathieu

Bonjour,

je suis à la recherche des coordonnées de la Paroisse St Dominique Savio à Douala pour des raisons administratives. Pouriez-vous m'aider SVP ?

Merci et bravo pour votre journal,

Mathieu

Jean-Marie Nga Mbatsogo Ebodé

Bonjour,
Je vous prie de bien vouloir me communiquer les modalités pour faire publier un article par votre Journal.
Merci

Dr. Hyppolite Mathias BIKITIK

Bonjour Père Antoine de Padoue,
Je suis à Milan et je lis constamment notre journal. J'aimerais y donner ma etite contribution en théologie spirituelle puisque je venais d'y avoir le doctorat en cette matière depuis le 21/09/2005 en Italie.
Bien des choses à toi depuis la vieille connaissance de l'Ucac-ICY et à l'abbé Victorin Hee:
Que Dieu protège l'Eglise qui est au Cameroun

Ngoufack Freddy

Bonjour a toute l'équipe.
En vous remerciant et en vous encourageant dans vos efforts conjugués, je viens aussi par la présente note, vous demander s'il existe au sein de l'archidiocèse de Douala un groupement de jeunes qui ont décidé de vivre dans la chasteté ou alors une structure de l'opus déi, car j'aimerais en faire partie.suis de la paroisse Ste Monique de Maképè Cité.
Merci d'avance pour vos informations et que le Seigneur donne longue vie à L'Effort Camerounais.

DETRUY Dominique

A Antoine de Padoue Tchonang.
Nous avons de tes nouvelles grâce à un petit article du journal LA VIE (3 août). Bravo pour ton combat et ton souci de l'information juste. Toutes mes amitiés ainsi que celles de mon épouse et de mes trois enfants (qui sont grands). Nous suivons l'actualité de l'Afrique, un continent qui nous est cher. A te lire.

Raoul Bertrand MBENJO

veuillez trouver ci joint une invitation pour la conférence de presse organisée par la commonwealth business forum.
PS:n'oubliez pas votre lettre, un badge vous sera remis à l'entrée

Yaoundé, le 27 octobre 2006

A
Monsieur le Directeur de Publication
de l’Effort Camerounais

OBJET: Commonwealth Business Forum
Conférence de presse / INVITATION

Monsieur le Directeur,
En prélude à la tenue du “Cameroon Investment Forum », vous êtes priés de bien vouloir prendre part à la conférence de presse qui se déroulera ce lundi 30 octobre 2006 à l’hôtel Hilton de Yaoundé, à partir de 11h00. Cette conférence sera présideé par Monsieur Luc Magloire MBARGA ATANGANA, Ministre du Commerce.

A cet effet, nous sollicitons de votre institution une couverture et une diffusion de cet évènement dont de nombreux éléments constitueront des sources d’informations pour vos nombreux téléspectateurs.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’assurance de notre considération distinguée.

Le Directeur

Ferdinand NANA PAYONG

Omer-Decugis

pouvez-vous svp m'envoyer le texte du Notre Père en Bamiléké
Merci d'avance

Martin Luther Mbita

Bravo! C'est une agréable surprise de découvrir l'Effort camerounais sur le net.Mes encouragements à toute l'équipe.

Anne-Marie

J'écris du diocèse de Sherbrooke au Canada et je cherche l'adresse de deux paroisses chez vous au Cameroun pour des raisons administratives:

St.Francis-Xavier à Bali
et
Marie Reine de la paix à Nkongsamba.


Merci et félicitation pour votre votre site internet.

Anne-Marie

LE BODIC-BIKOÏ Nathalie

Abonnée, résidente en France, nous venons de perdre une amie très chère , Marguerite Stöckli, décédée dans un accident de la route à Mandoumba. Elle beaucoup oeuvré au nom de sa foi, toujours en lien avec l'église catholique du dicocèse de Doula puis d'Eseka.
Nous aurions aimé que l'Effort fasse part de cette tragique disparition ou peut-être un article sur ses obsèques. Est-ce possible?
Merci de me répondre

Antoine de Padoue CHONANG

Merci de nous envoyer à la Rédaction un article sur le décès de votre amie Marguerite Stöckli.
Avec toutes nos condoléances.

LE REC

mion

Bonsoir

j'aimerais savoir comment se procurer l'ouvrage du cardinal christian Tumi "les deux régimes..." en france metropolitaine

aucune page web ne donne la maison d'édition, aucune librairie en France n'arrive à me renseigner, ...

Un grand merci

sentiments déférents

alain Mion

MAYA ANDRE

Bonjour;
Merci pour votre journal et les infomrations que vous donneez au peuple camerounais. Merci aussi pour votre engagement pour écalairer la nations camerounaise sur bon nombre des choses. Je loue le courage de l'Archeveque TONY MBAKOT par rapport à ses prises de positions sur certaines dérives au Cameroun. Puis-je avoir son émail pour sepécialement lui dire cela?
Je vous écris de la France, je suis un pasteur camerounais de l'église protestante et je poursuis mes études en théologie ici
Merci
MBARGA

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.